Vide-grenier : 7 biens susceptibles d’avoir de la valeur

Quelles antiquités revendre à bon prix ?

objets anciens et antiquités sur une table

Vous avez déniché de vieux bibelots au fond d’un tiroir ? Vous êtes en possession de meubles et objets anciens acquis à la suite d’une succession ? Ou peut-être êtes-vous tombé sur des trésors en faisant de la place dans votre grenier. Un conseil : ne vous en débarrassez pas tout de suite ! En effet, si certains services à vaisselle, statuettes, jeux ou tableaux peuvent vous paraître désuets, ce n’est pas pour autant qu’ils n’intéresseront pas des collectionneurs, brocanteurs ou passionnés d’antiquités… qui pourraient vous les racheter à bon prix. Voici 7 biens de vide-grenier susceptibles d’avoir de la valeur et les critères qui influent sur leur prix.
 

Les objets et meubles de valeur

Si vous avez effectué un tri dans votre maison, vous avez peut-être retrouvé les antiquités suivantes. Si tel est le cas, n’hésitez pas à faire appel à un expert brocanteur ou à une entreprise de vide-grenier pour estimer leur prix. Vous pourriez être agréablement surpris.

1. Les jouets anciens

Les poupées de la fin du 19e siècle étaient encore fabriquées à la main, ce qui leur confère une valeur élevée. Comme vous l’imaginez, elles ne sont pas en plastique, mais présentent souvent une tête en porcelaine ou en biscuit. Ce sont les plus anciennes (qui ont les yeux fixes et la bouche fermée) qui sont les mieux cotées, pour autant qu’elles soient bien conservées. Parmi les marques les plus connues, citons Jumeau ou Armand Marseille. Plus récente, pensons également à la fameuse Barbie de Mattel dont les premiers modèles dans leur boîte d'origine sont largement recherchés.

Les voitures miniatures (les Dinky Toys ou les Hot Wheels de Mattel) connaissent aussi un grand succès. Certaines d’entre elles se sont même vendues à plusieurs milliers d’euros. Restons toutefois réalistes : ces cas sont rares. Généralement, leur prix varie d’une trentaine à plusieurs centaines d’euros, surtout si vous possédez l’emballage original.

2. Le mobilier d’époque

À l’instar des poupées, avant la Révolution Industrielle, tous les meubles étaient fabriqués à la main. Notez que pour être considéré comme ancien, le mobilier doit généralement avoir plus d’un siècle. Les plus recherchés sur le marché des antiquités sont les meubles d’époque en bois massif tels que l’acajou, l’ébène ou l’érable. Pour vérifier cet élément, jetez un œil à sa face arrière et à l’intérieur des tiroirs. Si le bois est différent, c’est que le meuble n’est pas massif. Notez, par ailleurs, que pour avoir de la valeur, votre vaisselier, siège, armoire ou buffet doit être en bon état (aucun tiroir manquant, des portes qui ferment, etc.).

3. L’argenterie, la porcelaine et la vaisselle ancienne

La vaisselle héritée de vos grands-parents vous semble obsolète ? Et pourtant, elle pourrait bien être précieuse ! Si les services de table des années 50 et 70 ont la cote sur les brocantes, ce sont les éléments en porcelaine de Sèvres ou de Limoges qui se revendent le mieux. Comment savoir s’il s’agit d’une vraie porcelaine ancienne ? Celle-ci présente une couleur blanche naturelle et translucide. Aussi, il vous suffit de placer l’objet sous une lampe torche : la lumière passe à travers ? Il s’agit bien de porcelaine.

Les pièces en faïence de Nevers ou de Rouen ainsi que la céramique de Vallauris sont également des valeurs sûres. Il en va de même pour l’argenterie. Le prix d’un service de table en argent massif peut se révéler surprenant en fonction de la quantité d’argent qui le compose, de la valeur de ce dernier et des pièces qu’il regroupe.

4. Les objets et œuvres d’art

Vous possédez un vase authentique chinois ou des tableaux anciens ? Même si vous n’avez pas l’intention de les utiliser pour agrémenter votre décoration d’intérieur, il peut être intéressant de les garder pour les faire expertiser par un antiquaire. Naturellement, à moins de dénicher une pièce d’exception ou un véritable Van Gogh, n’espérez pas faire fortune avec, mais vous pourriez quand même en tirer entre 100 et plusieurs centaines d’euros. C’est également le cas des statuettes en bronze que vous pourriez revendre entre 200 et 500 €.

5. Les consoles, jeux vidéo et films VHS

Dans un tout autre registre, notez que les consoles de jeux rétro font généralement le bonheur des gamers. Ceux-ci peuvent être prêts à dépenser une bonne centaine d’euros pour les emblématiques Ninento Entertainement System (NES), Atari VCS ou Sega. Certains jeux comme Mario Kart ou Suidoken II (qui peut valoir jusqu’à 160 €) sont également recherchés. Enfin, des cassettes VHS de grands classiques Disney (Blanche Neige et les Sept Nains, Bambi, Les 101 Dalmatiens ou encore La Petite Sirène) datant des années 80-90 se sont déjà revendues très cher, tout comme certains films qui n’ont jamais été copiés sur DVD.

6. Les livres, magazines et bandes dessinées

Vous avez retrouvé des albums de Tintin, Lucky Luke, Astérix ou Captain America lors de votre vide-grenier ? Sachez que certaines éditions originales en excellent état peuvent correspondre à une surcote de 200 à 300 %. Vous trouverez les indications sur les premières éditions au dos de la couverture. Il en va de même pour les coffrets de livres, certains magazines spécialisés et les anciennes collections de revues de charme, telles que la bien connue Paris-Hollywood des années 50.

7. Les vinyles et tourne-disques

Enfin, ils partent comme des petits pains sur les brocantes : les tourne-disques de marques reconnues telles que Rega, Thorens Linn ou Micro Seiki ne cessent de charmer les amateurs de musique et de déco vintage. Si vous avez de la chance, vous avez peut-être également déniché quelques albums vinyles d’artistes iconiques (Elvis Presley, Rolling Stones, Genesis, Pink Floyd…) en édition originale ou tirés en exemplaires limités. Que de bonnes nouvelles, direz-vous ? Oui, mais…
 

De quoi dépend la valeur d’un objet ?

Soulignons à présent un élément important : ce n’est pas parce que vous possédez l’un ou l’autre de ces meubles et objets qu’il vaudra forcément beaucoup d’argent. En effet, le prix à fixer pour la revente d’un bien issu d’un vide-grenier dépend de plusieurs critères internes, mais aussi externes, à celui-ci. Explications.

L’offre et la demande

Tout d’abord, il s’agit de prendre en compte la loi bien connue de l’offre et de la demande. Celle-ci établit un lien entre la disponibilité d’un produit sur le marché et la quantité de personnes qui souhaitent l’acquérir. Ainsi, plus un bien est rare et recherché par le public, plus il s’avérera onéreux. Autrement dit, un meuble ancien ne vaudra pas forcément plus qu’un autre plus récent, mais très recherché…

L’ancienneté

Ce n’est pas pour autant que l’ancienneté ne joue aucun rôle. En effet, certaines antiquités peuvent être dotées d’une grande valeur par l’histoire qu’elles portent, le fait qu’on ne les fabrique plus ou encore parce qu’elles sont caractéristiques d’une époque devenue très tendance. C’est, notamment, le cas des meubles de style art déco, des cartes postales vintage ou des vieilles montres Casio, par exemple.

L’état de l’objet ou du mobilier

Enfin, inutile de vous préciser que pour qu’un bien ait de la valeur, encore faut-il qu’il soit en bon état. On ne parle pas d’une apparence impeccable, mais un meuble en bois massif auquel il manquerait un tiroir, une vieille photo complètement jaunie, un vinyle rayé ou un bijou ancien à moitié cassé ne devrait pas vous rapporter grand-chose.

Et ce n’est pas tout ! De nombreux autres critères influent sur la valeur d’une antiquité : son auteur ou fabricant, sa composition, ses techniques de fabrication… En bref, il importe de bénéficier d’une bonne connaissance du marché des antiquités, qui fluctue d’ailleurs sans cesse au rythme des modes et des tendances, pour évaluer adéquatement la valeur de vos biens. C’est ici qu’intervient tout l’art de l’antiquaire brocanteur.

Faites appel à un expert brocanteur

Si vous souhaitez vendre vos bibelots, objets et mobilier anciens facilement et pour un prix juste, les entreprises de vide-grenier et de vide-maison peuvent vous apporter un service aussi complet qu’utile. En effet, en plus de trier vos affaires et de vous débarrasser de ce qui vous encombre, ces professionnels peuvent expertiser vos biens et vous proposer une offre de rachat intéressante. Fins connaisseurs du secteur des antiquités, bien souvent passionnés d’art, ils bénéficient de l’expérience requise pour évaluer correctement la valeur de vos possessions en fonction de leurs caractéristiques propres et des prix du marché. Rien de plus simple pour tirer le meilleur parti de votre vide-grenier !